Togo – Des trafiquants de faux médicaments arrêtés par la Police

0
293

Cinq (05) individus sont actuellement gardés dans les locaux de la police nationale togolaise. Un réseau de vendeurs de faux médicaments qui “apposent sur les voies publiques des messages attentatoires à la pudeur” selon l’institution. Dans une note d’information faisant état de l’arrestation des présumés trafiquants, la Police livre des détails de leur mode opératoire.

Lire la note de la Police

La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a démantelé un réseau de cinq (05) individus qui apposent sur les voies publiques des messages attentatoires à la pudeur. Ces individus publient des informations médicales inexactes. Ils s’adonnent par ailleurs au trafic de faux médicaments.

Ces vendeurs d’illusions mettent en danger la santé de certains de nos concitoyens avec des produits de qualité douteuse. Leurs affiches sont impudiques. « GROS PENIS, GROS SEINS, GROSSES FESSES, SEXE FORT, DEVELOPPEMENT DE SEXE, EJACULATION PRECOCE >> etc. Voilà quelques uns des messages qu’ils utilisent pour vanter les supposées vertus des substances qu’ils proposent au public.

Les perquisitions ont permis à la DCPJ de découvrir et de saisir dans plusieurs boutiques et officines illégales, d’importantes quantités de produits douteux. Ceux-ci sont dans des emballages portant des images explicites  et des écrits du genre: << AK 47; Bobaraba première qualité; Maxman; Fantaisie homme; En large XXXL super power», entre autres.

Ces individus interpellés n’échapperont pas à la rigueur de la loi. Ils répondront de leurs actes par devant Monsieur le Procureur de la République.

La Police Nationale saisit cette opportunité pour mettre en garde tous ceux qui se livrent à de pareils actes. Elle attire l’attention de la population sur les graves dangers que constitue pour la santé, la consommation de ces produits illicites.

Source : icilome.com