Togo- Des élections législatives et régionales apaisées et sans violence

0
99

Alors que le pays se trouve plongé dans le processus électoral des élections législatives et régionales, une semaine après le début de la campagne le 13 avril, un élément marquant frappe les esprits : l’atmosphère apaisée et empreinte de fair-play qui prévaut.

Dans un contexte où les élections sont souvent accompagnées de tensions et de frictions, la conduite exemplaire de la campagne électorale cette année témoigne de l’engagement de tous les acteurs politiques et de la population togolaise en faveur d’un scrutin apaisé.

Cette première semaine de la campagne électorale a été essentiellement marquée par des actions concrètes visant à promouvoir le dialogue et la tolérance entre les différents acteurs politiques. Les discours des candidats en course pour ces deux élections ont été empreints de messages de paix, mettant en avant l’importance de la participation citoyenne et du respect des règles électorales.

« Le chef de l’État Faure Gnassingbé en est pour quelque chose. Son appel constant à la retenue et au respect des principes démocratiques a contribué à créer cet environnement favorable à ce double scrutin. L’engagement du Président en faveur d’un scrutin apaisé et sans violence mérite d’être salué par tous les Togolais », revendique un acteur politique proche du pouvoir.

Justement lors du récent congrès du parti UNIR le 26 février à Kara, Faure Gnassingbé a envoyé un signal fort à tous les acteurs, surtout les militants de sa formation politique. Il les a invités à préserver la paix et la stabilité pendant cette période électorale cruciale.

Jusqu’à ce jour, tous les candidats en lice sont dans cette dynamique, faisant preuve d’une maturité politique exemplaire. Même sur les réseaux sociaux, le respect des choix et des opinions de chacun enrichit les débats.

Dans les jours à venir, il est impératif que tous les acteurs politiques et la population togolaise dans son ensemble continuent de faire preuve de civisme, de tolérance et de responsabilité.

Pour assurer l’effectivité de cette campagne électorale pour le double scrutin législatif et régional, le chef de l’État a débloqué la bagatelle de 650 000 000 FCFA d’aide financière aux différents candidats. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour consolider les progrès réalisés jusqu’à présent. Il est essentiel que le gouvernement continue à garantir la transparence et l’équité du processus électoral.

La campagne électorale se poursuit jusqu’au samedi 27 avril 2024 à 23 heures 59 minutes, avec l’élection prévue pour le lundi 29 avril 2024. Le vote anticipé des forces armées togolaises et des autres forces de sécurité aura lieu le vendredi 26 avril 2024.

Source : icilome.com