Togo- Décès de Joseph Bassitome, 2 ans après sa conversion en prêtre vodou

0
649

Joseph Bassitome, c’est un ancien prêtre catholique du diocèse d’Aného qui s’est ouvertement converti en prêtre vodou (féticheur) en 2022. L’homme est décédé ce dimanche des suites d’une courte maladie.

Selon les informations rapportées par le confrère Togobreakingnews, Joseph Bassitome avait des difficultés à uriner depuis 2 semaines. Il s’était fait soigner dans une clinique de renommée à Lomé. Il se sentait mieux quand brusquement le mal a repris la semaine dernière.

« Il était à Kpémé. Il se tordait de douleur, il sentait le besoin d’uriner mais rien ne sort, et il pleurait. On l’amène d’urgence à l’hôpital d’Aného. Vu que sa santé s’est détériorée, on le ramène à la maison (Kpémé) et direction son village pour se faire traiter par les « anciens ». De là, il est conduit à une clinique à Notsè hier et ce matin du 3 mars, il décède », a relaté un prêtre catholique qui est resté proche du défunt.

Son cheminement vers les croyances endogènes n’aura duré que 2 ans. On se rappelle en février 2022, après le renoncement de sa foi chrétienne, l’évêque d’Aného, Mgr Isaac Jogues Agbemenya Gaglo a publié message invitant les fidèles à la « prière pour la conversion de Joseph». «Jusqu’à nouvel ordre, vous ne pouvez plus le considérer comme votre prêtre catholique. Votre relation avec lui doit demeurer celle de la fraternité humaine. Sans le juger ni le condamner, avec beaucoup de charité, d’espérance et de foi, prions pour lui, soyez sereins et gardez la paix du cœur », avait écrit l’évêque.

Ordonné diacre le 23 juillet 2016, puis prêtre le 15 juillet 2017, Joseph Bassitome a servi pendant un an comme vicaire à la paroisse Sacré-Cœur de Jésus d’Afanya-Gbléta (2017-2018), puis pendant trois ans à Vogan (2018-2021) comme vicaire à la paroisse Saint-Ferdinand, enseignant au Collège catholique Minyanu II de Vogan et aumônier diocésain du Noble Ordre de Saint Jean International.

Que la terre lui soit légère!

Source : icilome.com