Togo – Décès de Agbéyomé Kodjo et Mgr Kpodzro : « Leur seul tort, c’est d’avoir pensé et vu les choses autrement »

0
133

La Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternative et la Démocratie (CODITOGO), dans un communiqué de presse en date du 05 mars 2024, a exprimé son « inquiétude grandissante sur le sort des togolais qui émettent une opinion divergente par rapport au régime en place ». Ce communiqué vient en réaction au décès en exil de l’ancien Premier Ministre Agbéyomé KODJO.

La disparition subite de l’opposant Gabriel Agbéyomé KODJO le dimanche 03 mars dernier continue de susciter de vives réactions dans l’opinion nationale et internationale. Ainsi la Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO) a tenu à rendre « hommage à un homme d’Etat qui par son courage et son abnégation, a su apporter une contribution significative majeure et marquante au combat pour l’alternance politique au Togo ».

Par la même occasion, ladite coalition est revenue sur le décès de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro le 04 janvier dernier. « En l’espace donc de deux mois, le Togo perd deux de ses dignes fils en exil, deux personnalités qui ont servi le Togo et la Nation togolaise, loin de leur terre natale, la Terre de nos Aïeux », peut-on lire dans ce communiqué de presse qui précise que « Leur seul tort, c’est d’avoir pensé et vu les choses autrement que ceux qui dirigent le Togo : d’avoir voulu le changement pour le Togo. À ce siècle encore, des Togolais et des Togolaises sont soit emprisonnés, soit contraints à l’exil, soit morts ou tués pour avoir émis des opinions divergentes sur la gouvernance de leur pays ».

Rappelant la situation d’autres personnes détenues ou contraintes à l’exil en raison de leur opinion politique, CODITOGO exprime son indignation face au « silence coupable des communautés sous-régionale et internationale qui semblent s’accommoder des dérives notoires du régime togolais ».

Source : icilome.com