‘Togo Debout’ se lance dans la défense des intérêts du peuple togolais

Un nouveau  mouvement  vient de voir le jour au Togo.  Il s’agit du front citoyen dénommé « TOGO DEBOUT » qui entend  jouer sa partition dans la crise socio-politique que traverse  le Togo ces derniers mois. Il a été présenté à  la presse vendredi à  Lomé. 

Regroupant les Organisations de  la Société Civile, les acteurs de  défense des droits de l’homme, les universitaires, le front citoyen  « Togo Debout « , dit s’engager  à  défendre les intérêts  du peuple  qui lutte pour sa liberté, au-delà de toute prise de  position  partisane, de considération  identitaire  et de toute croyance religieuse. 

Il affirme  être  né dans un contexte où le pouvoir de  Lomé  fait la sourde à  l’oreille  à  toutes sortes de médiations dans l’actuelle crise. 

« Aujourd’hui, face à  un gouvernement  qui reste sourd aux appels du Peuple, des Évêques, de la CEDEAO, de la communauté  internationale  et martèle prôner la paix  tout en continuant  d’assassiner ses propres enfants, la société civile  a  décidé  de prendre ses responsabilités  face à l’histoire « , précise  la déclaration du front lue par Dr Ati Walla.

D’ores et déjà, Togo Debout  insiste sur le fait que  l’Etat  togolais doit cesser d’être ce qu’il appelle  une réalité répressive et menaçante pour les populations.

Le nouveau  mouvement, qui n’exclut pas l’idée de rencontrer dans les prochains jours et Faure Gnassingbe et Jean Pierre Fabre, pour leur dire de vive voix leur point de vue sur la situation  actuelle du pays, se montre déjà favorable à toutes les critiques. 

« Nous acceptons que les gens nous taxent d’activistes de l’opposition.  Si c’est ce qu’il faut être  pour que le Togo devienne stable, alors c’est de bonne guerre», a  lancé Prof David Dosseh,  Coordonnateur des Universités Sociales  du Togo. 

Il déclare à  cet effet son soutien indéfectible à l’opposition et se dit prêt à descendre également dans les rues aux prochains appels de celle-ci.

Le front citoyen « Togo Debout » regroupe  au total onze organisations 11 organisations de la société civile et de défense des droits de l’homme.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.