Togo : « Da Vodou » et ses « 100 days » de gouvernement

Le 28 septembre 2020, l’égérie de Faure Gnassingbé, Victoire Simedeho Marie-Noëlle Dzidudu Tomégah Dogbé a été nommée à la primature. C’était la première fois dans l’histoire du Togo qu’une femme occupait un tel poste. Dans la foulée, beaucoup d’autres femmes ont été promues. Des nominations qui avaient suscité un brin d’espoir dans l’opinion. Mais que peuvent changer des femmes dans une dictature militaro-clanique vieille de 54 ans ? That is the question !

Le 6 janvier 2021, « Da Vodou » totalisait donc 100 jours à la tête du gouvernement. Elle s’est prêtée à l’exercice de bilan durant ces trois mois de gouvernance, surtout ce qui a été fait et ce qui reste à faire. C’est la première fois également qu’un chef du gouvernement s’adonne à cet exercice. Le 228 est un pays entièrement à part où on ne fait pas les choses comme dans le monde civilisé et c’est ce que veut changer « Da Vodou ». Elle veut gouverner autrement. Si l’initiative est à saluer, cependant depuis 100 jours que dame Dogbé squatte la primature, on n’a pas observé un changement notable dans le quotidien des Togolais ni dans la manière de gouverner.

On va juste s’attarder sur le plan social seulement. En cette période où Covid-19 a mis le monde sens dessus dessous, où rien ne marche, aggravant énormément le quotidien des Togolais qui « tirent la queue par le diable », c’est le moment choisi par son gouvernement pour revoir à la hausse le prix de consommation de l’électricité. Comme si les populations ne souffrent pas déjà suffisamment, le gouvernement a annoncé en conseil des ministres l’augmentation des tarifs de péage afin, dit-on, « de tenir compte des enjeux d’entretien et de modernisation de notre réseau routier ». Pendant ce temps, le pouvoir d’achat des Togolais ne cesse de s’éroder.

Comme porte-malheur, le mois où « Da Vodou » a été nommée, les frais médicaux ont aussi augmenté. Un mois plus tôt, ce sont les frais de l’eau potable qui ont été majorés. Mais à entendre parler la « 2X5 », tout irait pour le mieux au Togo. Yakoooo !

Source : Liberté

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.