Togo-Côte d’Ivoire: Quand le projet de Ouattara pour 2020 intéressent des Togolais pour Faure

100

Faure Gnassingbé et Alassane Ouattara

Mercredi 25 Juillet 2018 – La récente déclaration du Président ivoirien, Alassane Ouattara, selon laquelle l’heure est venue de transférer le pouvoir à une nouvelle génération pour diriger le pays, même si pour ce qui le concerne on ignore si ça serait avant ou après la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire, continue par susciter des débats chez des Togolais qui souhaitent que leur Président, Faure Gnassingbé, puisse sortir de sa réserve et dire quelque chose au peuple afin qu’il sache se positionner pour l’avenir.

En nourrissant l’espoir que le Président Faure surprenne l’opinion tant nationale qu’internationale et fasse une déclaration sur son avenir, les personnes qui saluent l’annonce de Ouattara disent espérer que la « bonne nouvelle Search bonne nouvelle » prêchée par Ouattara pourra inspirer des décideurs au Togo Search Togo de sorte que le pays expérimente une alternance.

Pour l’ambition de passage à témoin qu’il nourrit pour l’échéance 2020, Ouattara a déclaré le 16 juillet dernier lors du lancement du nouveau parti unifié, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) que « Nous devons travailler, le Président Bédié et moi, pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération en 2020 ».

Ce projet qui s’entend comme un désir de renouvellement de la classe politique dirigeante ivoirienne a depuis lors fait naitre des espoirs au Togo Search Togo et certains s’attendent à ce que le Président de la République qui est courant de l’évolution de l’actualité fasse une déclaration sur ses réelles intentions pour 2020, à savoir s’il compte oui non briguer un nouveau mandat.

Les interrogations et les attentes des Togolais pour l’échéance 2020 sont donc devenues non seulement un sujet d’actualité dans le pays mais aussi une énigme qui est au centre du dialogue politique, pouvoir-opposition. Les pourparlers débutés en février dernier sont censés déboucher sur une approche de solution, mieux des recommandations, que la CEDEAO va soumettre le 31 juillet à Lomé lors de son sommet.

En attendant que la bonne nouvelle Search bonne nouvelle prêchée par Ouattara en Côte d’Ivoire fasse tache d’huile au Togo, précisons que les recommandations de la CEDEAO qui sont très attendues dans le pays devront à court et moyen terme redresser le processus électoral et au-delà instaurer des conditions qui devront favoriser l’alternance au pouvoir.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

L’information du continent en temps réel via l’appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here