Togo-Covid-19 et Affaire de faux carnet : Les explications du SYNPHOT

Alors que le chef de la Coordination nationale de la gestion de riposte contre la Covid-19 (CNGRC) parle d’un agent de la santé arrêtée, le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) dément.

« La Force GSM Covid-19 dans ses investigations a pu interpeller le 25 septembre 2021, un individu à la polyclinique Agoè Démakpoè alors qu’il venait de remettre une carte de vaccination à une dame contre une somme de 15 000 F CFA, sans lui avoir administré le vaccin », a indiqué mercredi le médecin-colonel Djibril Mohaman.

Selon le site Togo Breaking News, le Bureau exécutif national du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) qui s’est saisi « saisi du dossier », s’est alors exprimé pour la première fois sur l’affaire de trafic de carnet de vaccination contre la Covid-19. La personne incriminée ne fait pas partie du « personnel de la polyclinique Agoè Démakpoè ni membre des équipes de vaccination de la polyclinique ni personnel soignant et par ricochet n’est un agent de la santé », a indiqué le SYNPHOT, apportant ainsi un démenti aux propos du chef de la Coordination nationale de la gestion de riposte contre la Covid-19 (CNGRC).

Condamnant l’acte qu’il qualifie de « déplorable », le SYNPHOT souligne que la personne arrêtée est « un étudiant de l’École Nationale de Formation Sociale de l’UL (ENFS) en stage d’un mois et de passage au service de vaccination pour une semaine ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.