Togo – Concours : « Le monde dans 25 ans », sous l’art togolais

Le système des Nations Unies au Togo organise, à l’intention des artistes de nationalité togolaise et âgée de plus de 18 ans, un concours de création artistique sur le monde en 2045. Imaginer le monde de demain à travers l’art, c’est à ce challenge que sont conviés les artistes de toutes disciplines.

« Le monde que nous voulons en 2045 », est le thème principal thème d’un concours initié dans le cadre de la campagne de consultation et de dialogues dénommée UN75, marquant le 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies.

« L’objectif du concours artistique dans le cadre de UN75 est de susciter la réflexion du milieu des arts sur le monde de demain, d’accroître l’engagement des artistes togolais dans la construction de ce monde rêvé », renseigne l’appel à l’intention des artistes togolais.

A cet effet, les artistes togolais des deux sexes peuvent exprimer à travers la musique, la littérature et les arts visuels et numériques, leurs rêves du monde, dans 25 ans. Lancé depuis le 7 septembre dernier, les artistes togolais désireux ont jusqu’au 04 octobre 2020 à minuit pour faire acte de candidature. Les dossiers doivent être envoyés par courrier électronique à l’adresse suivante : [email protected]

L’évaluation des œuvres en compétition sera du ressort d’un jury indépendant composé d’experts et des internautes des plateformes (Facebook et Twitter) dédiées. Les votes des internautes compteront pour 30% dans la notation finale.

Le concours de création artistique sur le monde en 2045 est doté de prix. Les trois premiers artistes de chaque catégorie artistique recevront des prix numéraires allant jusqu’à 1 million FCFA.

• 1er Prix : Un trophée UN75 et un prix numéraire de 1 000 000 FCFA
• 2ème Prix : Une attestation UN75 et un prix numéraire de 600 000 FCFA
• 3ème Prix : Une attestation UN75 et un prix numéraire de 400 000 FCFA.

Le système des Nations Unies au Togo est convaincu que les arts et la culture contribuent à l’expression individuelle et collective et traduisent également les opinions des auteurs et du public. Ce concours se veut donc un creuser pour stimuler le dialogue dans tous les segments de la société avec un accent sur les jeunes et sur tous ceux dont la voix est trop souvent marginalisée.

A.L-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.