Togo – Comment sont inhumées les victimes de la COVID-19 au Togo?

Beaucoup de Togolais se posent cette question à laquelle le téléphone arabe trouve des réponses toute faites, comme à l’accoutumée. Ainsi, certains pensent que ces morts sont ensevelis dans des conditions inhumaines notamment sans cercueil à en croire les images qui circulent sur les réseaux sociaux. D’autres estiment que l’enterrement se fait dans des fausses communes. Qu’en est-il exactement? Eléments de réponses.

Trois (03) mois après la découverte d’un 1er cas de contamination à la Covid-19, plus précisément à la date de 28 juin, la pandémie a déjà tué 14 personnes sur les 615 cas de contamination enregistrés. Ces victimes de la maladie sont enterrées dans des conditions particulières contraires aux normes habituelles connues de tous. Leur inhumation a lieu dans les 24 heures qui suivent le décès. De ce fait, des dispositions sont prises par l’Etat à travers des services sanitaires pour leur assurer un enterrement «digne et sécurisé».

A la suite du décès, les parents de la victime sont, dans l’immédiat, informés de la triste nouvelle par le médecin traitant qui communique également l’information à la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte contre la Covid-19, mise en place par le gouvernement togolais. «E-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.