Togo- Ce pays dans lequel tout le monde se fait roi

Les employés de l’administration publique togolaise pour la PLUPART sont des indisciplinés ou ne méritent pas leurs postes. Ils ne savent pas accueillir les clients et encore moins parler avec politesse à ceux-ci alors que ce sont eux qui paient leurs salaires.

Voilà qu’un voisin et moi sommes allés accomplir un devoir de citoyens de payer notre TVM (Taxe sur véhicules à moteur) à l’agence de Baguida près de Monument puisque nous résidons tous les deux dans le quartier.

La préposée au guichet, sur son smartphone n’a pas remarqué notre présence malgré nos salutations. Nous lui disons que nous sommes là pour payer la TVM. Sans jeter un coup d’œil vers nous, elle nous demande si nous n’avons pas remarqué qu’elle était occupée. Et on lui répond «ah! Occupée sur votre téléphone n’est-ce pas?»

Mon voisin a voulu hausser le ton et tout calmement on lui fait comprendre que cette manière d’accueillir le contribuable qui paie votre salaire n’est pas appropriée et qu’il faut un minimum d’égard pour comprendre l’effort fourni au quotidien par les Togolais afin que l’État puisse disposer de ressources financières pour payer vos fins de mois. C’est en ce moment qu’elle a compris que ceux qu’elle a en face d’elle ne sont pas ordinaires puisque dans ce pays il faut avoir du cran pour parler ainsi à nos fonctionnaires.

Finalement elle nous dit de passer l’après-midi à 14h30 pour payer car l’appareil qui doit sortir le ticket est en panne. À 14h30 on se présente à nouveau avec d’autres clients de l’OTR qui veulent effectuer d’autres formalités. Avec le même ton et sans un regard elle fait les mêmes choses comme au matin pour finalement nous dire d’aller dans une autre agence pour payer. Là on a compris carrément qu’elle se fout de nous au lieu de présenter des excuses au nom de son service pour la panne, elle nous envoie à Lomé à un autre guichet. Et le carburant dans tout ça à un moment où le litre est à 700 fcfa? Elle réplique qu’on peut ne pas y aller car elle ne sait quoi nous dire d’autres. Pas un simple mot d’excuses, pas un ton poli. Voilà ce que vivent les compatriotes au quotidien dans les services publics, dans l’administration publique.

Dans ce pays dès lors que quelqu’un a une petite place quelque part il devient un roi. On doit apprendre à ces fonctionnaires ou je ne sais quoi à savoir accueillir ceux qui paient leurs salaires et surtout comment leur parler. Il y en a marre.

J’ai encore dit…

Anani Sossou

Source : icilome.com