Togo-Carnet Noir : Décès d’un Rédacteur d’IciLome, Mawuedem Koffi AKOTOH, alias Rayan Naël

0
254

La Rédaction d’IciLome est endeuillée par une triste nouvelle qui vient de la frapper en plein cœur. Mawuedem Koffi AKOTOH, plus connu sous son nom de plume de Rayan Naël est rappelé à Dieu. Il a quitté le monde des vivants ce samedi matin, des suites d’une brève maladie.

La nouvelle de son décès ce matin a provoqué une onde de choc parmi ceux qui le connaissaient. Rédacteur pour le compte d’IciLome depuis 2016, Mawuedem Koffi AKOTOH, âgé de 34 ans, faisait partie de la jeune génération de journalistes déterminés à apporter une perspective unique au journalisme scientifique au Togo. Doté d’une plume acérée, « Edem ou Tchalévi Simple », comme on a l’habitude de l’appeler à la Rédaction, était un passionné des questions liées au changement climatique.

Il était Journaliste Freelance au Centre international pour les journalistes (ICFJ), un Réseau international des journalistes basé à Washington. Il était également membre de l’Association Togolaise des Journalistes Engagés pour l’Environnement (ATJ2E). Il faisait partie également des 10 lauréats stagiaires Journalistes sélectionnés sur 400 candidatures par la Fondation des Médias pour l’Afrique de l’Ouest (MFWA) pour le programme de stage de journalisme sur le changement climatique (CCJF) à Accra au Ghana.

Son départ prématuré laisse un vide immense dans la communauté journalistique togolaise, en particulier dans le domaine du journalisme scientifique. Mawuedem Koffi AKOTOH était non seulement un professionnel talentueux, mais aussi un esprit dévoué à son métier.

Au-delà de son professionnalisme, Rayan Naël était également un collègue et ami précieux pour ceux qui ont eu la chance de le côtoyer. Sa gentillesse, son sens de l’humour et son esprit affûté étaient appréciés par tous.

La rédaction d’IciLome se souviendra toujours de Rayan Naël comme d’un journaliste exemplaire, d’un ami aimable.

Notre confrère Mawuedem koffi AKOTOH qui vient de quitter définitivement la scène de la vie, laisse dernière lui deux enfants (des jumeaux) qui ont à peine 2 mois.

Que la terre lui soit légère!

Source : icilome.com