Togo-Canettes énergisantes : boisson ou poison ?

Si elles pullulent un peu partout dans le pays, surtout à Lomé et ses environs, beaucoup ignorent que les boissons énergisantes en dehors du plaisir qu’elles peuvent procurer comportent de réels risques.

Le phénomène est silencieux mais réel. Il abonde dans les milliers de bars sauvages qui animent Lomé. Il est présent dans les superettes, les boutiques et même dans certaines maisons. Il passe pour un mode de vie citadine, moderne et civilisée. Ses effets immédiats sont recherchés, ceux à long terme sont ignorés. Les boissons énergisantes, puisque c’est d’elles qu’il s’agit, envahissent de plus en plus Lomé, la capitale togolaise.

Généralement sous forme de canettes en différents volumes, ces boissons sont prisées par presque toutes les couches sociales de la population. Pour celles-ci, elles constituent des cocktails de revitalisation, leur permettant de retrouver la force et la vigueur. En raison du label « sans alcool », ces boissons attirent beaucoup de jeunes consommateurs. Les producteurs et importateurs rivalisent d’ingéniosité par des noms commerciaux (boisson XX, X Force, Triple Force etc…) pour attirer les consommateurs. Il suffit de faire un tour dans les marchés de Lomé et les centres d’alimentation générale pour s’en convaincre.

En réalité, la sensation de renforcement du corps provoquée par les canettes énergisantes n’est autre qu’une forme d’effet excitant similaire à celui des drogues. Les boissons énergisantes sont différentes des boissons énergiques qui, elles, sont des boissons sportives ou isotoniques souvent utilisées par les sportifs pour remplacer l’eau, les électrolytes et l’énergie perdue lors des efforts sportifs.

Les boissons énergisantes, quant à elles, renferment des excitants comme la caféine, la taurine ainsi que des vitamines industrielles, du sucre en teneur élevée et du sodium. Ces ingrédients souvent inscrits en de très petits caractères sur les canettes, n’intéressent pas les consommateurs. Ces sont plutôt les effets d’excitants qui sont recherchés. Certaines personnes pour assumer leurs tâches professionnelles, d’autres pour entretenir leur libido sexuelle.

Cependant, les effets à long terme de la consommation de ces boissons sont dangereux pour la santé. A l’analyse, le contenu de ces canettes n’a rien à envier aux autres excitants comme les drogues. Suivant le métabolisme du consommateur, elles peuvent provoquer des insomnies avec leurs corollaires comme la nervosité et le stress. Ces boissons peuvent également entraîner une accélération du rythme cardiaque, de l’hypertension artérielle.

En 2012, aux USA, une famille a porté plainte contre les producteurs d’une boisson énergisante à la suite du décès de leur jeune fille de 12 ans pour surdosage de caféine. Au-delà de ces conséquences néfastes pour la santé, tout comme les drogues, ces boissons créent une dépendance de consommation.

Simple boisson ou poison ? Il revient aux autorités en charge de la santé publique et aux associations de consommateurs de prendre leur responsabilité.

Barth K. (stagiaire)

Source : icilome.com