Togo : Asky Airlines permet à l’aéroport de Lomé de décoller

27

Certes, la superficie, l’économie et la population du Togo sont de taille réduite, en comparaison de celles de la Côte d’Ivoire. Pourtant, Lomé n’a pas à rougir du dynamisme de sa plateforme aéroportuaire, d’ailleurs souvent comparée à celle d’Abidjan.

L’aéroport international Gnassingbé-Eyadéma (ex-Tokoin) a accueilli plus de 651 000 passagers en 2018, selon le Conseil international des aéroports (ACI). Un dynamisme dû en grande partie à la présence de la compagnie pan­africaine Asky (dont Ethiopian Airlines est actionnaire à 40 %), qui a fait de Lomé son hub et la relie à 22 capitales d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale.

Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here