Togo : Asky Airlines permet à l’aéroport de Lomé de décoller

0
245

Certes, la superficie, l’économie et la population du Togo sont de taille réduite, en comparaison de celles de la Côte d’Ivoire. Pourtant, Lomé n’a pas à rougir du dynamisme de sa plateforme aéroportuaire, d’ailleurs souvent comparée à celle d’Abidjan.

L’aéroport international Gnassingbé-Eyadéma (ex-Tokoin) a accueilli plus de 651 000 passagers en 2018, selon le Conseil international des aéroports (ACI). Un dynamisme dû en grande partie à la présence de la compagnie pan­africaine Asky (dont Ethiopian Airlines est actionnaire à 40 %), qui a fait de Lomé son hub et la relie à 22 capitales d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale.

Jeune Afrique