Togo: Après avoir dévasté le champ de maïs avec ses bœufs, un bouvier fracasse la tête d’un paysan dans le Vo

0
102
paysan blesse par un bouvier dans le Vo au Togo

Les exactions des bouviers sur les paysans continuent dans la Préfecture Vo

La nouvelle illustration remonte seulement à jeudi, 2 mai 2024 à Akatsan dans canton d’Akoumapé (Vo4). Il s’agit d’un paysan qui s’oppose à la dévastation de son champ de maïs par les bœufs à la recherche de pâturage. Ayant constaté que les bœufs sont en train de détruire son champ, le paysan accompagné de sa femme, a interpellé le bouvier qui, sans forme de procès, lui fracasse la tête avec son bâton « Le fulani (bouvier) a ensuite bondit sur lui pour m’arracher mon coupe-coupe et me découper. Il a fallu les cris d’alarme de ma femme pour ameuter la population. En voyant les gens venir à mon secours, il s’est enfui en m’abandonnant dans un bain de sang » a relaté la victime qui a été envoyé par la Gendarmerie d’Akoumapé pour les soins.

Au regard de la gravité de la blessure, la victime a été référée au CHU Sylvanus Olympio de Lomé pour une prise en charge adéquate. Entre temps, sur réquisition du Procureur de Vogan , le bouvier a été appréhendé et gardé à vue à la Brigade de Gendarmerie d’Akoumapé mais pour quelle suite ?

Des cas similaires se sont produits avec morts d’hommes mais les propriétaires des bœufs qui sont des hauts perchés du pays garantissent l’impunité aux bouviers à coup de pressions.

KA

Source: Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.