Togo: Appels de Agbéyomé et de Taama pour une CENI rééquilibrée et l’effectivité des réformes

41

Kodjo Agbéyomé et Gerry Taama

Vendredi 31 Août 2018 – Deux partis de l’opposition au Togo, l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Search Togo Solidaire (OBUTS) et le Nouvel Engagement Togolais (NET), ont lancé chacun un appel aux autres acteurs politiques que la composition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) soit rééquilibrée mais aussi que les députés puissent prendre l’initiative devant aboutir à l’effectivité des réformes constitutionnelles.

Dans le souci d’apporter leurs pierres à l’édification de la nation mieux rechercher des voies et moyens à trouver pour organiser les prochaines élections d’une manière consensuelle, le parti OBUTS Search OBUTS présidé par Kodjo Agbéyomé Search Kodjo Agbéyomé a fait quatre propositions à la classe politique pour une « démarche méthodologique ».

Les quatre propositions de OBUTS Search OBUTS vont d’un, la poursuite de la libération de l’ensemble des prisonniers interpellés et incarcérés et de deux, l’introduction, après adoption en Conseil des ministres, du nouveau projet de loi modificative de la Constitution, à l’Assemblée nationale pour son examen en vue de son adoption par le Parlement.

Les deux dernières propositions sont le réexamen du cadre électoral pour y introduire les éléments nécessaires garantissant un scrutin juste transparent et équitable afin de prévenir ou à tout le moins réduire les contestations après la proclamation des résultats. Pour ce parti extraparlementaire et enfin la nécessité de rééquilibrer la composition de la CENI Search CENI pour la rendre inclusive afin d’éviter de déporter les facteurs de la crise actuelle au lendemain des élections.

Au regard de la démarche méthodologique proposée aux Togolais, OBUTS Search OBUTS présage que « Toute autre démarche qui consisterait à conduire le processus électoral en cours sur fond de contentieux, serait préjudiciable à la cohésion nationale et à la paix à laquelle le peuple togolais reste attaché ».

Tout en suggérant à la coalition des 14 partis de l’opposition d’ouvrir ses rangs pour un large rassemblement de toutes les forces politiques, le parti OBUTS Search OBUTS exhorte le Chef de l’Etat à œuvrer de concert avec l’ensemble des forces politiques de l’opposition afin que les décisions qui marqueront le processus électoral puissent emporter l’adhésion de tous.

Pour sa part, Gerry Taama, le président du NET Search NET a, dans une lettre publique, interpellé les députés sur « l’absence d’initiative à l’assemblée nationale pour opérer les réformes constitutionnelles, nonobstant la feuille de route de la CEDEAO ».

A propos du statuquo qui entoure l’adoption des réformes constitutionnelles, le NET Search NET a renvoyé dos à dos l’opposition parlementaire et le gouvernement qui restent silencieux sur l’initiative à prendre.

En vue de racheter le temps et que les reformes qui prévoient une amélioration du cadre socio-politique soient une réalité dans le pays, Gerry Taama a lancé un appel aux élus du peuples en ces termes « Il est temps, messieurs les députés, d’œuvrer courageusement pour les réformes constitutionnelles dans ce pays en ouvrant un débat à l’Assemblée Nationale, quelle que soit d’où vienne l’initiative ».

Dans l’espoir que les députés entendent son appel de sorte que les reformes soient effectives, le président du NET Search NET a rappelé que le vote des Togolais de la diaspora et une recomposition éventuelle de la CENI Search CENI ne peuvent être opérées que par une modification du code électoral.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

L’information du continent en temps réel via l’appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here