Tikpi Atchadam: 'la caravane n'a plus affaire à un seul chien mais à une meute'

691

La coalition des 14 partis politiques togolaise tient samedi sa première manifestation publique de l’année 2018 toujours  sans Tikpi Atchadam, contraint aux maquis depuis bientôt  4 mois. Et comme à d’habitude, le leader du Parti national panafricain (PNP)   à la veille de la marche, mobilise les militants. Dans un nouveau message, Me Atchadam demande au peuple de poursuivre l’objectif du  « Togo par tous et pour tous devant passer absolument par l’alternance ».

Pour Tikpi Atchadam, face à la prise de conscience généralisée qui traverse le territoire national, le pouvoir a entrepris une campagne  dispendieuse d’intoxication de l’opinion internationale, a mis en œuvre la diplomatie du mensonge et des mallettes et a écumé  toutes les capitales occidentales.

Il accuse également le pouvoir de fuir les débats politiques en occultant la vraie problématique qui reste la question de la  gouvernance au Togo  au plan politique, économique et social. Cependant, il se réjouit du fait que les manifestations publiques de ces derniers mois se fassent également au-delà des frontières nationales.

« Sous l’action de la diaspora l’opinion internationale est suffisamment sensibilisée sur la nature du régime et sur la volonté de s’opposer à l’alternance par tous les moyens. Tous les gouvernants africains comme occidentaux sont d’accord, dans la sous-région, le Togo constitue une anomalie politique à corriger », a souligné le leader du PNP avant d’inviter les militants à redoubler d’efforts.

Au pouvoir de Faure Gnassingbé, M. Atchadam adresse que la diplomatie de mensonge a atteint ses  limites et que la vérité reprend le dessus.

« Cette fois la caravane n’a plus affaire à un seul chien mais à une meute.  C’est différent. Et visiblement la caravane est perturbée. Elle a perdu le nord. Restons mobiliser », a-t-il conclu. 

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here