Synode sur les jeunes et le discernement vocationnel : Des fidèles togolais sensibilisés

46

En octobre 2018, se tiendra à Rome le synode pour les jeunes et le discernement vocationnel. Ce Synode concerne tous les jeunes âgés de 16 à 29 ans, chrétiens ou non, de tous les continents. En prélude à cette grande rencontre spirituelle, l’Église organise, dans de nombreux pays africains, des rencontres pour les sensibiliser et recueillir les avis des concernés. Les jeunes togolais ne sont pas du reste.

A travers cet appel, Le Pape, au nom de l’Eglise Catholique, veut dire aux jeunes qu’ils sont attendus et que le monde a besoin de leur dynamisme, de leur générosité, de leur engagement pour plus de fraternité.  Leurs inquiétudes seront prises en compte et l’Eglise est disponible pour les épauler.

Les jeunes déraient  exprimer leurs désirs, poser leurs questions, manifester leurs volontés et confier ce qu’ils attendent de l’Eglise Catholique grâce à une consultation mise en ligne. Ils seront 300 de tous les continents, en mars prochain, réunis à Rome pour un temps préparatoire au Synode.

Dans les diocèses du Togo, les mouvements de jeunes et leurs aumôniers ont entrepris de nombreuses activités d’information et de sensibilisation.
De son côté, le Conseil de coordination de l’action catholique des jeunes (Ccacj) rassure : un comité ad hoc travaille sur une meilleure implication de la jeunesse dans la préparation du synode, notamment par des réponses au questionnaire en ligne.

« Les réponses au questionnaire du synode seront collectées, traitées et envoyées au secrétariat du synode avant fin décembre », explique Fabrice Folly-Aziamagnon , le président diocésain de cette association regroupant de nombreux mouvements paroissiaux de jeunes au Togo.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here