SOTRAL : Après la grève, les représailles

106

Accusant leur employeur d’un prélèvement sur leurs salaires de Janvier et février dans l’ordre des 8000F CFA, les employés de la Société de Transport de Lomé (SOTRAL) ont observé une grève de 5 jours. Place aux représailles !

Ces derniers jours, plusieurs chômeurs ont du se réjouir des offres d’emplois circulant sur les réseaux au nom de la société SOTRAL. Eh bien, l’employeur se préparait à prendre sa revanche sur les 120 employés ayant observé le mot d’ordre de grève passé.

« Quand un employé dit que sur son bulletin de paie, on a baissé son salaire de 8000 FCFA, vous pouvez me le montrer? », avait protesté le DG de la SOTRAL au moment de la grève.

Les agents licenciés ne comptent pas rester les bras croisés.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here