Sokodé : Bilan des échauffourées, un témoignage sur l’imam arrêté

Un bilan établi par le gouvernement fait état de 3 morts et une vingtaine de blessés dont des cas graves. C’est donc le bilan provisoire qu’on peut retenir des insurrections dans la ville de Sokodé, depuis l’arrestation musclée de l’Imam Djobo Alassani, accusé de tenir des propos incitatifs et «appels à la violence».

A Sokodé, deux militaires en faction au domicile d’une personnalité ont été lynchés et exécutés et leurs armes et munitions ont été emportées. Un jeune a également trouvé la mort et une vingtaine de blessés enregistrée parmi les civils et les forces de sécurité, dresse un communiqué du gouvernement.

Les édifices publics et privés ont été saccagés par des jeunes exacerbés, très résistants à l’impressionnant dispositif militaire déployés dans la ville. Le gouvernement menace dans son communiqué : Face à cette situation et au regard des risques persistants de trouble à l’ordre public, le Gouvernement prendra toutes les dispositions appropriées pour assurer la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. Effectivement, plusieurs sources corroborent sur le fait que des tirs de balles réelles résonnent dans la ville.

Le communiqué qualifie l’insurrection d’actes à visées terroristes tendant à déstabiliser les institutions de l’Etat et à semer la terreur au sein de de la population

Qui est l’imam Djobo Mohamed Alassani ?

C’est un leader d’opinion et on ne peut pas le prendre comme un malfrat

Pour le député Ouro Akpo Tchagnao Nous nous devons respecter la personne humaine, nous devons respecter nos engagements. Nous sommes dans une société qu’on appelle la République, c’est-à-dire les règles. Nous devons respecter les règles. Ici, il faut apaiser et l’imam Alassane, c’est quelqu’un qui comprend mieux, c’est quelqu’un qui a le sens même de la République. C’est un leader d’opinion et on ne peut pas le prendre comme un malfrat

A.Lemou

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.