Signes d’apaisement

Le dispositif sécuritaire a été levé à Sokodé (340km de Lomé), indique un communiqué publié lundi soir par le gouvernement.

Cette ville de plus de 100.000 habitants avait connu une vague de violence lors de manifestations organisées par l’opposition.

‘Le gouvernement prend à compter de ce jour les mesures d’apaisement suivantes : retrait des forces de défense, mise en place du plan Sentinelle comme à Lomé pour renforcer la surveillance des lieux publics et sécuriser les marchés’, précise le texte.

Le 6 novembre dernier pour faire baisser la tension, une quarantaine de personnes interpellées pour violence et condamnées avaient été relachées.

Le président de la République s’était lui-même rendu à Sokodé samedi pour rencontrer les habitants, les chefs traditionnels et religieux.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.