http://gtaassurancesvie.tg

Depuis ce 13 janvier 2023 (ironie de date) le Général Félix Abalo Kadanga est mis aux arrêts. Plusieurs versions circulent en ce qui concerne cette arrestation qui est une certitude.

Si d’aucuns pensent que cette arrestation serait liée aux enquêtes concernant la mort du Colonel Madjoulba, d’autres prétendent que son interpellation serait liée à sa gestion des commandes de l’armée lorsqu’il était Chef d’État-Major des Forces de défense et de sécurité ex FAT (Forces armées togolaises).

Quoi qu’il en soit, cette arrestation est un grand séisme au Togo et dans la grande muette. 

Dans la foulée a été annoncée sur les réseaux sociaux une rencontre à Pya localité située à 450 km au nord de Lomé, une rencontre entre le Chef suprême des armées et Chef de l’État le président Faure Gnassingbé et les officiers supérieurs des forces de défense et de sécurité. Il s’agirait du rapport annuel de l’armée confie une indiscrétion. 

Qu’on se rappelle: il y a quelques semaines la Ministre de la défense et le Chef d’État-Major des armées ont été virés de leurs postes pour des motifs encore inconnus mais les spéculations vont bon train. Il s’agirait pour plusieurs sources des revers subis par l’armée au Nord du pays en proie à des incursions djihadistes et également à des malversations dans la fourniture d’armes aux forces de défense et de sécurité. 

Est-ce le début de la fin de l’impunité au Togo?

Inno Sossou 

Source : Togo actualité