Sérail: les yeux doux d’Abass Bonfoh à Faure Gnassingbé

460

Dans une interview accordée à un site locale, l’ancien président de l’Assemblée nationale Abass Bonfoh a fait le tour de l’actualité sociopolitique au Togo. De la gouvernance du chef de l’Etat togolais en passant par le choix d’une femme à la tête de l’Assemblée nationale jusqu’au Plan national de développement (PND), le politique n’a laissé aucun sujet en retrait.

Lire aussi: Sérail : Pascal Bodjona entre le marteau et l’enclume

El-Hadj Abbas Bonfoh trouve en Faure Gnassingbé l’homme providentiel par qui le Togo connaît une ère paradisiaque. L’ancien président de l’Assemblée nationale parle notamment de la gouvernance socio-économique du Togo. Pour lui, le pays évolue sous les ailes du pigeon du parti bleu.

« A la question de savoir quel regard je porte sur la gouvernance du pays par le président Faure Gnassingbé, je vous assure, c’est l’homme providentiel. Le Togo bouge, le Togo évolue. Quand je prends entre autres le domaine des infrastructures, les routes par exemple, un moyen de développement dans un pays, je crois plus qu’un effort est fait. Le Togo redevient attrayant, renoue avec un dynamisme diplomatique comme économique », a laissé entendre Abass Bonfoh.

Il estime que tous les efforts sont conjugués pour augmenter les dépenses de transferts, donc le social, le développement des structures communes dont les écoles, les hôpitaux et aussi les marchés, les bourses, les aides scolaires. Et de proclamer : « Nous sommes donc en face d’un Etat providence ».

Lire aussi: Sérail: comment Faure Gnassingbé s’est débarrassé de la C14

Les législatives controversées du 20 décembre dernier ont porté une femme en la personne de Djigbodi Yawa TSEGAN à la tête de la nouvelle législature. Une première au Togo et dans la sous-région. Le natif de Kabou pense que cette initiative est à encourager.

« Nous nous en félicitons pour cette percée d’une femme dans le monde politique togolais. Ça veut dire que le Togo mène une politique de promotion de la femme. Ça c’est une première au Togo, et même dans la sous-région. C’est rare et je pense que nous devons d’abord féliciter les promoteurs de cette situation », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Tsegan, il affirme que de par son travail dont elle a toujours fait preuve, méritera la confiance placée en elle par le parti UNIR.

Nicolas

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here