Secret de Palais : Yawa Tségan dans le rôle de Première Dame ?

Publicités

Entre les dictateurs le courant passe vite. Depuis que le jeune doyen a trouvé un marché juteux d’achat d’armes chez son homologue turc, les deux despotes ne se quittent plus. Dans cette coopération B to B, Recep Tayyip Erdogan veut se tailler une place au soleil sur le continent.

Lire aussi : Togo : passez (bientôt) de Moov à Togocom sans changer de numéro

A part le profit qu’il aura à tirer des 700 milliards mobilisés dans le cadre de la programmation militaire, le Togo n’a plus grand-chose à lui offrir, le phosphate étant liquidé aux sionistes, le port de Lomé aux français et chinois et saoudiens, En attendant le sommet Turquie-Afrique qui se tiendra mi-décembre à Ankara où le Togo pourrait être logé à bonne place, le dictateur turc était à Lomé.

Publicités

Il était accompagné de sa moitié, la Première Dame turque Emine Erdogan, qui a inauguré l’Ecole internationale Maarif située à la Résidence du Bénin à Lomé. Les convenances voudraient qu’en cette occasion, ce soit la Première Dame du Togo qui l’accueille et l’accompagne durant la cérémonie d’inauguration. Mais le Togo étant ce qu’il est, un pays entièrement à part, on dirait même un pays martien où on ne fait jamais rien comme des gens normaux, il n’a pas de Première Dame. Pourtant nous avons un président jeune et hyper beau gosse, enfin ça dépend. C’est le seul pays en Afrique à ne pas avoir de First Lady.

Publicités

Lire aussi : Affaire mèches AMINA : la société reprend les activités

Même le jeune Macron, pour ne pas rester désespérément seul et « manger la honte », se fait accompagner par sa grand-mère. On le disait : la Première Dame turque a inauguré l’Ecole internationale Maarif à Lomé. « Cette école va grandement contribuer à la coopération stratégique avec le Togo. C’est une expérience très précieuse d’offrir une éducation de qualité », a déclaré la First Lady turque.

C’est la présidente de l’Assemblée Nationale, dame Tségan Yawa, qui a dû faire office de Première Dame du Togo pour tenir compagnie à Emine Erdogan à qui elle a rendu hommage en saluant son engagement en faveur des plus faibles et démunis. Jusqu’à quand « Faurevi » va-t-il reste un singleton endurci ?

Avec Liberté

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.