Home Société Scandale : la réaction surréaliste de la SMMT après la mort au travail...

Scandale : la réaction surréaliste de la SMMT après la mort au travail de ses employés

0
542
Morts-SMMT.jpg

Ce drame est intervenu suite aux mauvaises manœuvres d’un chauffeur dans le magasin de son. On déplore deux morts et un blessé. Le MMLK interpelle dans ce communiqué ci-dessous.

L’indifférence et l’insouciance de la Direction Générale face à ce drame font de l’argent, le dieu de cette société.

Parce que le MMLK a saisi la société sur le drame, les employés sont menacés de se voir retirer tous les portables avant leur entrée dans l’enceinte de ladite société.

Que faire pour pousser les Libanais à ne plus considérer le TOGO comme un territoire conquis ?

En effet, les opérateurs économiques au Togo notamment les expatriés n’ont aucun respect ni aucune considération pour les autochtones. Pire, ils piétinent souvent les textes et les lois du travail et refusent de répondre aux convocations qui leur sont adressées ou se font représenter par d’autres compatriotes qui travaillent avec eux. La plupart Libanais, Chinois, Indiens et Sud-Coréens se comportent en territoire conquis surtout dans les sociétés de la zone Franche où nos compatriotes sont surexploités.

Celle dont il est question dans cette présente publication est la Société des Moulins Modernes du Togo (SMMT) spécialisée dans la fabrication et la mouture de la farine du blé créé le 1er mars 2021.

En deux ans d’existence, c’est la même méthode de gestion des employés :

– Conditions de travail sous pression,

– Contrat provisoire et fantaisiste,

– Absence de bulletin de paye,

– Déclaration non effective à la CNSS

– Plus d’une soixantaine d’employés sont sans statut fixe

– Des jeunes journaliers recrutés sans grande motivation salariale.

C’est dans cette atmosphère hybride que le 8 avril dernier, deux employés ont perdu la vie et un blessé toujours aux soins. Les circonstances de leurs décès sont connues et ont lieu dans le MAGASIN DE SON où un conducteur d’un engin dans ses manœuvres de marche arrière a tamponné les trois (03) employés nommément Alassane Ouattara et Akpadja Koami qui malheureusement perdirent la vie et le troisième, blessé. Curieusement selon les informations, la Direction générale n’est ni émue ni attristée par la tragédie d’où le manque de compassion envers les familles des défunts. Alassane un musulman, est déjà enterré et Akpadja lui, sera enterré le 15 avril dans son village natal à Zafi.

Le Mouvement Martin Luther King informé, a saisi un membre du staff de la société qui, au lieu d’aller vers la considération des faits et la prise en compte de ses responsabilités a plutôt opté pour la prise de mesures drastiques contre ses employés telle que la saisie de leurs portables à l’entrée de la société. Voici les individus lugubres, obscurs et mal intentionnés qui viennent exploiter les concitoyens et malheureusement ces derniers ne sont pas protégés par l’administration du Togo.

Le MMLK exige que justice soit faite à nos compatriotes décédés et que la société réponde devant les tribunaux pour homicide.

Lomé, le 12 avril 2023

MMLK – LA VOIX DES SANS VOIX

Source : Togotimes

Source : Togoweb.net