Russie – Ukraine : Vote de condamnation de l’annexion des territoires ukrainiens, le Togo toujours dans l’abstention

Le Togo, tout comme 18 autres pays africains dont la Guinée et le Mali, a choisi l’abstention lors du vote de la résolution des Nations-Unies condamnant l’annexion par la Russie de territoires ukrainiens ce mercredi 12 Octobre 2022 à New York au siège de l’Institution.

Après un référendum qualifié de « mascarade » par de nombreux Etats, la Russie a entériné la semaine passée l’annexion de 4 régions à savoir Donetsk, Louhansk, Kherson et Zaporijjia. Une démarche de Vladimir Poutine peu appréciée de l’Union Européenne et des Etats-Unis qui sont immédiatement monté au créneau pour dénoncer une grave violation du droit international et de la souveraineté de l’Ukraine.

L’Assemblée Générale des Nations-Unies s’est de nouveau penchée sur ce conflit russo-ukrainien par un vote pour condamner cette annexion et demander le retrait des troupes russes du territoire ukrainien. Pour ce 4ème vote depuis le début de ce conflit, la position de certains pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Ghana, a évolué en soutenant cette fois-ci cette résolution.

Par-contre la position du Togo n’a pas bougé d’un iota. Conformément au discours du Chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, il y a quelques semaines à la tribune des Nations-Unies, ce petit pays d’Afrique de l’Ouest est demeuré dans ce qu’il considère comme un statut de « non-alignement ». Cependant, il n’est pas superfétatoire de questionner cette position par rapport aux fondements du droit international et du respect de la souveraineté des frontières de chaque Etat. Entre la réalpolitique et les principes du droit international, les autorités togolaises affichent clairement leur position.

Barth K.

Source : icilome.com