«Regroupement DES six partis de l’opposition» ou ‘Regroupement DE six partis d’opposition’?

Depuis que les formations politiques FDR, Les Démocrates, Le Togo autrement, ADDI, MCD et le Parti des Togolais ont décidé de se mettre ensemble pour mener le combat politique au Togo, on lit sur les sites internet (peut-être aussi dans les journaux locaux) l’appellation/désignation «regroupement DES six partis d’opposition» qui sonne un peu gauche en ce qu’elle donne l’impression que l’opposition togolaise n’a que 6 partis politiques, alors qu’elle en compte des dizaines, dont le dernier-né est le parti des FDR.
 
Au lieu de ‘Le groupe des six partis politiques de l‘opposition’, je suggère qu’on écrive et lise ‘Le groupe de six partis politiques d’opposition’, en attendant que ce groupe de partis se donne un nom percutant, dans les meilleurs délais. Ce regroupement n’est que un parmi d’autres, et est formé par 6 partis d’opposition parmi les dizaines, que compte l’échiquier politique togolais. Si on s’amuse à mettre l’article indéfini ‘un’ ou la portion ‘une délégation‘ au début de l’appellation, l’effet est encore plus délétère; on aura alors
 
un groupe des six partis politiques de l’opposition’, ‘une délégation des six partis politiques de l’opposition’.
 
En mon sens, «de l’opposition» et «d’opposition» n’ont pas forcément le même sens:
 
«l’opposition» désigne une supra-entité politique ou dénomination sous laquelle sont comprises toutes les structures ou organisations qui s’opposent à une autre supra-structure (un régime, un gouvernement, par exemple), alors que
 
«d’opposition» désigne l’obédience, l’appartenance à l’entité de l’opposition, la pratique de l’action ou la participation à l’action de l’opposition.
 
Nous prions les journalistes et les communicateurs de tous les bords de faire preuve de rigueur et de faire un usage plus adroit et plus commode des termes dans les articles et messages qu’ils publient; car depuis 2005, certains journalistes togolais nous ont habitués à des usages maladroits et inappropriés de termes pourtant familiers; ce qui sème la confusion dans les esprits (des lecteurs non avertis) et finit par déformer ou dénaturer les faits et actualités de la scène politique togolaise qu’ils veulent rapporter.
 
Je ne fais que partager mes impressions, mon opinion et mes craintes sur l’appellation qui est faite de ce regroupement de partis. Il se peut aussi que je me trompe!
 
Joël Amovin
 

TogoActualité.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.