Réforme constitutionnelle : regards croisés des Togolais sur RFI

0
94

Des citoyens togolais ont exprimé leurs opinions aujourd’hui, le 20 mars 2023, sur un sujet d’actualité faisant grand bruit au Togo, à savoir le projet de révision de la constitution. Lors de l’émission sur RFI animée par Juan Gomez, les participants ont partagé leurs points de vue sur cette question.

Depuis un certain temps, des critiques émergent au sein de la population togolaise et au sein des partis de l’opposition, concernant un projet de loi visant à modifier de manière significative la constitution du pays. En amont des élections législatives et régionales prévues pour le 20 avril 2024, et alors que le mandat des députés togolais a pris fin en 2023, une réforme constitutionnelle majeure est envisagée. Cette proposition pourrait potentiellement prolonger le mandat du chef de l’État Faure Gnassingbé, en poste depuis 2005, à la tête de l’État.

Le projet préconise un changement du régime présidentiel vers un régime parlementaire. En d’autres termes, le Président ne serait plus élu directement par le peuple, mais par l’Assemblée nationale. De plus, la durée de son mandat passerait de 5 à 7 ans, renouvelable une seule fois.

Ce mercredi, les réactions des auditeurs de l’émission ‘Appel Sur l’Actualité’ sont partagées : certains soutiennent le projet, tandis que d’autres y sont catégoriquement opposés. Ces oppositions s’expliquent notamment par la proximité des élections législatives ainsi que par le fait que cela remettrait à zéro le compteur pour Faure Gnassingbé.

Certains intervenants ont suggéré l’organisation d’un référendum ou d’un débat national sur cette question plutôt que de procéder directement à la révision constitutionnelle.

Pour écouter l’émission, veuillez suivre ce lien: https://www.rfi.fr/fr/podcasts/appels-sur-l-actualit%C3%A9/20240320-vos-r%C3%A9actions-togo-vers-une-r%C3%A9vision-constitutionnelle

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.