RDC: Kabila nomme des nouveaux dirigeants dans les médias publics

40

Le président Joseph Kabila a nommé de nouveaux dirigeants à la tête de deux médias publics, la Radio-télévision nationale congolaise (RTNC) et l’Agence congolaise de presse (ACP), à moins de neuf mois des élections en République démocratique du Congo prévues le 23 décembre.

Ernest Kabila – sans lien de parenté avec le président – a été nommé administrateur directeur général de la Radio-télévision nationale congolaise (RTNC), selon une ordonnance signée le 13 mars et lue à la télévision publique en début de semaine.

Ernest Kabila est un ancien Maï-Maï (groupe d’auto-défense armé) qui a assumé, pendant plusieurs mois, l’intérim du chef de la RTNC entre 2010 et 2011.

Discours anti-Occident

L’homme de presse Freddy Mulumba a été nommé au poste de directeur général adjoint de la RTNC. Freddy Mulumba est ancien directeur général du groupe de presse « Le Potentiel » (de 1993 à 2015), médias proche de l’opposition depuis 2015.

Proche de la Chine, Freddy Mulumba a développé un discours anti-Occident depuis quelques années et est aujourd’hui chantre de la renaissance africaine, alors que la RDC tire sur la corde souverainiste.

Le président Kabila a également nommé des nouveaux dirigeants à la tête de l’Agence congolaise de presse (ACP). Lambert Kaboyi, ancien directeur de la presse présidentielle sous Laurent-Désiré Kabila (le père de l’actuel président assassiné en 2001) y est nommé directeur général. Il sera secondé par Luzanga Shamadevu, un ancien porte-parole de la majorité présidentielle.

En cette année électorale, la communauté internationale demande au gouvernement « que soient assurés la liberté d’opinion et d’expression, y compris pour la presse », selon les termes de la dernière résolution des Nations unies du 27 mars.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here