RDC: des Casques bleus pris en otage libérés

56

Ils sont de nouveau libres. Il s’agit de 11 des 13 Casques bleus capturés le 11 mai dernier dans le territoire de Nyunzu (Tanganyika) à l’est de la RDC par des éléments armés supposés appartenir à la milice Mai-Mai.

« Ils quittaient Kongolo pour se rendre à Kalemie. Onze ont été libérés et nous travaillons pour la libération de deux autres. Je ne peux pas en dire davantage à ce stade », indique une source proche des Nations-Unies citée par un organe en ligne de RDC.

Cette prise d’otages intervient quelque 8 mois après la tragédie de Semuliki dans la province du Nord-Kivu. Dans la nuit du 7 décembre 2017, au moins 15 Casques bleus tanzaniens trouvent la mort après l’attaque du camp de la MONUSCO attribuée à des membres présumés des ADF (Allied Defense Force), des miliciens ougandais musulmans.

L’est de la RDC est en proie à des conflits armés depuis plus de vingt ans. Des dizaines des groupes armés soutenus parfois par des pays voisins se battent pour le contrôle des zones riches en ressources naturelles.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here