Qui vont participer au dialogue en vue ?

Les jalons du futur dialogue pour régler la crise politique actuelle sont en gestation. Le président ghanéen qui joue la médiation a envoyé ses émissaires à Lomé prendre contact avec les protagonistes.

Selon les informations de sources dignes de foi, le dialogue annoncé pourra débuter avant la fin du mois en cours ou au plus grand tard début décembre. Et la question qui revient à chaque fois tourne autour des personnalités qui seront autour de la table des négociations.

Le site internet jeuneafrique.com en donne des détails. « Y participeront le gouvernement, le parti au pouvoir et les formations membres du « front démocratique », conviées individuellement », précise-t-il.

Et d’ajouter que seront également présents, « des organisations de la société civile et des responsables religieux ».

« La formule retenue est un dialogue direct – sans facilitation –, présidé par « une personnalité neutre » désignée par consensus », révèle toujours cette source.

Hier dans la capitale ivoirienne, Faure Gnassingbé a déclaré que «Pour dialoguer, il faut être à deux », donnant l’impression que la balle est dans le camp de l’opposition.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.