Question d’équilibre

14

Le Togo est condamné à jouer les funambules. Il doit d’un côté financer les projets de développement (infrastructures, santé, éducation, lutte contre la pauvreté) et de l’autre ne pas trop s’endette, sans perdre l’équilibre. Pas évident.

Depuis quelques mois, les autorités, sur les chaudes recommandations du Fonds monétaire international, ont décidé de réduire l’endettement tout en maintenant un niveau raisonnable d’investissement.

Ce changement de cap a été salué jeudi à l’occasion d’un colloque économique à Lomé, par le représentant du FMI, Jules Tapsoba Sampawende.

‘On vient d’une situation où la croissance a été très forte pendant ces dernières années accompagnée d’un endettement assez élevé. Mais depuis 6 mois, le Togo a décidé d’un programme économique destiné à résoudre ce problème en optant pour l’assainissement des finances publiques’, a-t-il souligné.

Les responsables du Fonds se disent confiants à moyen terme sur les performances du pays avec une croissance toujours soutenue légèrement au-dessus de 5% et des recettes fiscales en augmentation.

La stabilité du cadre macro économique s’accompagne d’une baisse significative de la dette publique.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here