Qu’arrive-t-il à Mgr Kpodzro ?

Lorsque dans un pays qui a opté pour la démocratie, des hommes réputés être des références dans la préservation de la paix font des amalgames avec des idées saugrenues, il y’a de fortes raisons de croire que ceux-ci sont dans du dilatoire.

Le cas de Mgr Kpodzro doit interpeller les bonnes consciences en ce sens que ce prélat avec tous les atouts dont il dispose pour appeler les fidèles en Christ à la paix et par ricochet le peuple togolais, a plutôt des idées funestes et préconçues pour ternir l’image du pays.

Tous les pays qui aspirent à la démocratie font des exploits pour pouvoir se hisser dans le firmament du développement.

Qu’à cela ne tienne, si un quidam pense prendre le manteau de donneur de leçon pour narguer les populations soi-disant qu’un candidat qu’il a choisi au grand dam des autres a été volé par la voie des urnes, il est de bon ton de rappeler à l’ordre ce dernier fut-il homme de dieu.

Mgr Kpodzro est en train de franchir le Rubicond avec ses actes répréhensibles qui ne peuvent aucunement avoir l’aval des bonnes consciences moins encore des observateurs avisés de la scène politique au Togo.

Que cherche réellement Kpodzro lorsqu’il demande encore à quelques militants de Kodjo Agbeyomé de manifester ? Ce prélat a perdu le sens de responsabilité et de discernement.

Dans ses sorties médiatiques, Mgr Kpodzro a encore commis des gaffes quand il soutient que le peuple doit sortir dans la rue pour donner l’assaut final au régime de Faure Gnassingbé. De quel peuple parle-t-il?

Faure Gnassingbé a été plébiscité à une majorité absolue, 70,78% des voix. Diantre que lui arrive- til ? Ce prélat a perdu ses sens et dans son obsession à mettre le pays à feu et à sang, il déconne, dévisse et se comporte comme un mouton de Panurge.

Tel un forcené, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, a l’intention de mettre le pays dans une situation difficile à gérer lorsqu’il demande à ses partisans de descendre dans les rues pour ” l’assaut final ” de la lutte pour l’alternance au sommet de l’Etat.

Il est clair que le prélat veut renverser les institutions de la république en incitant le peuple à la révolte. Cet appât lancé par le prélat mordra-t-il ? Rien n’est sûr puisque le peuple n’a plus foi à ces hommes et femmes qui l’envoient à l’abattoir au mépris des règles de la République.

Nouvelle Opinion No 659

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.