Qatar 2022 : Faure Gnassingbé : “J’ai été particulièrement heureux de la prouesse réalisée par le Maroc”

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé tenait ces propos lors d’une interview accordée à la chaîne New World TV dans le cadre de la coupe du monde 2022. Lors de cet entretien, il s’est exprimé sur plusieurs sujets dont nous vous proposons lecture.

Journaliste : Monsieur le Président, comment appréciez-vous l’organisation de cette Coupe du monde ?

Président Faure Gnassingbé : J’ai eu l’occasion il y a quelques temps, de visiter un stade, j’ai été très impressionné par la qualité des installations.

Pour cette organisation, je trouve qu’elle est bonne, elle n’a rien à envier à ce qui était fait dans le passé. Nous avons vu de beaux matchs. Je pense que cette organisation sera marquante dans l’histoire de la FIFA.

Journaliste : Que pensez-vous de la prestation des équipes africaines lors de cette 22e édition de la Coupe du monde ?

Président Faure Gnassingbé : On n’a pas vu la différence de niveau entre les équipes africaines et les autres équipes. J’ai été particulièrement heureux de la prouesse réalisée par le Maroc, aussi que le Cameroun a battu le Brésil, que la Tunisie a battu la France. Bref, les équipes africaines ont brillé, elles ont montré que nous avons parfaitement le niveau. C’est aussi parce que beaucoup de pays ont eu des coaches africains. C’est-à-dire, des équipes africaines avec des coaches africains, qui montrent un même niveau que les autres équipes participantes à la coupe du monde.

Journaliste : Comment expliquez-vous la performance du Maroc ?

Président Faure Gnassingbé : Je pense que c’était attendu qu’une équipe africaine puisse arriver à ce niveau de demi-finale. On a vu le Ghana et le Cameroun qui ont déjà atteint les quarts de finale, donc on savait que des équipes africaines ont ce niveau de jouer une demi-finale, la finale et pourquoi pas de remporter la Coupe du monde. Je pense que cela arrivera si on applique la même méthode, c’est-à-dire, une bonne organisation et une bonne discipline avec des coaches africains, je pense qu’on pouvait voir des pays comme le Maroc remporter la coupe.

Journaliste : Quels sont vos avis sur les efforts déployés par la FIFA sur le développement du foot en Afrique ?

Président Faure Gnassingbé : Je pense que, s’il y a une telle amélioration du football africain, c’est grâce aux structures que nous mettons en place sur le continent. Et je pense que la FIFA fait beaucoup pour encourager et aider les fédérations. Donc, je plaiderai que des efforts soient davantage faits pour que les talents africains qui n’ont pas la chance, forcément, d’aller en Europe puissent progresser en restant sur le Continent.

Journaliste : Le Togo a fait l’une des belles pages de l’actualité de cette Coupe du monde notamment à travers le groupe NEW Word TV qui a obtenu les droits de retransmission de la compétition. Au début, comment avez-vous accueilli cette nouvelle ?

Président Faure Gnassingbé : Une surprise, quand nous avons appris la nouvelle. Parce qu’on croyait que les droits de retransmission étaient la chasse gardée des grandes chaînes internationales. Mais à l’instar de ce que la FIFA a fait pour le Qatar, en choisissant le pays pour organiser cette Coupe du monde, je pense que le moment s’est également étendu à d’autres médias. Nous avons eu la chance que New-Word Tv soit sélectionnée. Je salue la qualité du projet qui leur a permis de remporter ce qui était prévu dans cette compétition.

Je salue surtout l’adhésion des téléspectateurs et je les remercie. Et je pense que c’est comme cela que le football se délocalisera davantage dans tous ses aspects aussi bien sportifs que médiatiques. C’est la passion mondiale qui est partagée par tout le monde.
Journaliste : Avez-vous été comblé par la performance technique de la distribution dans toute l’Afrique sub-saharienne effectuée par New Word sport ?

Président Faure Gnassingbé : Oui absolument ! Je suis heureux de constater que New Word Tv a montré l’originalité de son projet avec des diffusions dans les langues africaines. Aussi, la qualité des analyses, des éditoriaux. … Tout était de très bonne facture qui n’a rien à envier à ce qui se fait sur d’autres chaînes.

Interview réalisée par New World TV et transcrite par Anika A. (AfreePress)

Source : icilome.com