Psychose des populations face aux zoonoses : des hommes de médias formés pour sensibiliser

Les maladies d’origines animales comme la grippe, les charbons bactériens etc. une fois déclarées, créent une peur au sein des populations. Et le journaliste en tant qu’informateur se doit de donner la bonne information pour mettre les populations en confiance.

Pour ce faire, une formation a été initiée à l’égard des hommes de médias depuis hier. L’objectif est de former les journalistes sur la provenance de certaines maladies animales, leur mode de transmission et leur conséquence sur l’économie.

Pour Ambroise Kpondjo, coordonnateur « il y a intérêt de former des journalistes dans le cadre de la gestion des zoonoses en période sensibles. Quand ces genres de maladies apparaissent dans un pays, il y a une certaine psychose et les premiers à être affectés ce sont les acteurs clés du secteur. Les journalistes sont des éducateurs qui sensibilisent les populations à se méfier des rumeurs qui peuvent engendrer un désastre économique ».

Et Daniel Batawui, Directeur de l’élevage d’ajouter : « C’est aux journalistes d’aider les consommateurs à ne pas avoir peur des produits qui tombent dans leurs assiettes ».

Les zoonoses sont en fait des maladies et infections dont les agents se transmettent naturellement des animaux vertébrés à l’homme, et vice-versa.

M E

Source : www.lomechrono.com