Prison civile de Tsévié : Yark Damehame évoque une mutinerie qui a échoué

0
419
Prison civile de Tsévié : Yark Damehame évoque une mutinerie qui a échoué

Les populations de Tsévié ont été réveillées ce petit matin, entre 3 et 4 heures, par des coups de feu venant de l’intérieur de la prison civile. Les tirs auraient encore été entendus ce matin, selon les informations.

Depuis Lomé, des renforts étaient allés pour prêter main forte à la garde pénitentiaire. Autour de la prison sont postés des éléments armés jusqu’aux dents, avec des véhicules militaires un peu partout. Les populations ne comprennent pas ce qui se passe dans la prison, mais restent sérieusement inquiètes.

Cependant, à en croire le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame que notre confrère togotimes.info a réussi à avoir au téléphone, il s’agit d’une mutinerie qui a échoué. « C’est une tentative de mutinerie », a confié le ministre.

Tout en indiquant que la situation est maintenant sous contrôle, Yark Damehame ne sait pas si cette tentative d’évasion des détenus de la prison civile de Tsévié a causé des blessés. « Il y a des discussions avec les responsables de la prison, mais s’il y a des blessés, il n’est pas encore au courant », a-t-il indiqué.

Selon les informations, certains détenus ont réussi à défoncer certaines portes de l’intérieur de la prison, avant d’être maîtrisés par la suite. Pour l’heure, le calme est revenu.

I.K

Source : www.icilome.com