Prêts pour le sacrifice !

C’est ce que montrent ces jeunes à bord de ce tricycle, qui se promènent dans le grand quartier de Bè et autres pour mobiliser les populations.

« Personne ne nous a rien demandé. Nous n’avons reçu 1 F chez personne. Nous avons décidé de faire ce sacrifice, quitte à rester affamés demain, pour que le Togo soit libéré », nous confie un des propriétaires de ce tricycle.

Ils chantent et dansent parfois. Ils courtisent les gens en chemin et leur disent la nécessité de rallier la lutte, de marcher ce jour pour manifester leur colère contre le régime cinquantenaire.

« Nous le recommencerons les autres jours s’il y a manifestation. C’est notre contribution pour que la lutte aboutisse », affirment-ils.

I.K

www.icilome.com