Pôle de croissance

9

Une conférence économique sur les opportunités d’investissement dans les pays de l’UEMOA s’est ouverte jeudi à Lomé.

Deux jours d’échanges consacrés au rôle du secteur privé et à la dynamique entrepreneuriale pour la croissance économique. 

L’ambition des organisateurs est de baliser la voie pour créer les conditions d’une meilleure attractivité de la Zone qui comprend 8 pays (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo).

Il sera question de l’entreprenariat comme une réponse au challenge de l’emploi des jeunes dans un contexte de forte croissance démographique dans la région.

Les participants évoqueront également la nécessaire adéquation entre formation et besoins du marché, ils parleront nouvelles technologies et énergies renouvelables.

Cette conférence se veut un laboratoire de réflexion pour faire de la région UEMOA une une place forte de la finance et des affaires en Afrique.

La rencontre se déroule au Togo qui est confronté à une crise politique depuis 4 mois. Une crise qui a des répercussions négatives sur l’économie et sur l’emploi.

‘Le Togo est un pays paisible avec une population calme par nature et très laborieuse. Le travail et l’effort y sont les valeurs les mieux partagées’, souligne Edem Tengue, le co-organisateur de l’évènement.

Plusieurs personnalités vont se succéder à la tribune pendant deux jours.

On peut citer Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, Victoire Tomégah-Dogbé, sa collègue du Développement à la base, le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya, le directeur de l’Agence française de développement (AFD), Benoît Lebeurre.

Egalement présents, des représentants du FMI, d’AfricaFrance, de Sciences-Po Paris et du Conseil présidentiel sur l’Afrique créé récemment par Emmanuel Macron.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here