Plus de 449 millions de F CFA mobilisés pour la construction d’un marché moderne à Bafilo

Plus de 449 millions de F CFA mobilisés pour la construction d’un marché moderne à Bafilo

Le ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Victoire Tomégah Dogbé, a donné le coup d’envoi des travaux de construction du marché préfectoral d’Assoli. C’était le 17 novembre dernier à Bafilo (environ 400 km de Lomé), au cours d’une cérémonie de lancement qui s’est déroulée en présence des autorités locales, administratives, militaires, religieuses, traditionnelles et politiques de cette localité.

Le projet de construction des travaux du marché préfectoral de Bafilo est financé par le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV) à hauteur de 449.975.000 F CFA et prend en compte les commerçants, revendeurs, artisans et fournisseurs de services de la ville de Bafilo et de ses environs. La réalisation des travaux est confiée à l’Agence Nationale d’Appui aux développements à la Base (ANADEB). « Il s’agit pour l’ANADEB de construire et de rendre disponible sur le site du nouveau marché de Bafilo, des infrastructures marchandes et responsabiliser les Comités de Développements à la Base (CDB) pour leur gestion », a indiqué la Directrice Générale de l’ANADEB, Mazalo Katanga. Il s’agit d’une activité qui s’inscrit dans le cadre du Programme de Soutien aux Microprojets d’Infrastructures Communautaires (PSMICO) qui est élaborée pour accompagner le processus de mise en place et de gestion des infrastructures collectives des communautés à la base.

L’ANADEB, conformément aux termes de la convention signée avec la coordination du PAPV va mettre à disposition des populations de Bafilo, un marché comprenant 6 hangars de type préfectoral, 4 hangars de type cantonal, 4 magasins de stockage, 2 blocs de latrines, 1 bloc administratif, 1 forage d’adduction d’eau, 1 bloc de 10 boutiques, 2 locaux de volailles, 1 pour le bétail, une boucherie et 1 dépotoir intermédiaire.

Les travaux sont prévus pour 8 mois et seront dirigées par 12 entreprises spécialisées recrutées sur appel d’offres avec le soutien de la communauté d’Assoli, la coordination du PAPV-Togo et du ministère de l’Economie et des Finances.

Christelle A.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.