Pléiade de procès interminables

Pour accélérer les mutations économiques, le Togo réorganise la législation foncière. Un processus lent face aux besoins de la population et les exigences économiques, écrit le magazine New African.

Les problèmes fonciers sont à l’origine d’une pléiade de procès interminables entre les collectivités ou les familles.

Le journal indique qu’en 2016, le foncier occupait 8.869 cas (76%) des 12.483 contentieux, selon le Tribunal de Lomé.

New African N°56 / novembre 2017

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.