Pierre Ekué Kpodar, concurrent de Faure Gnassingbé en 2020

670
Pierre Ekué Kpodar, concurrent de Faure Gnassingbé en 2020

2020 approche. Il n’est un secret pour personne que le Togo a un grand rendez-vous avec l’histoire l’année prochaine. Le pays se prépare à une élection présidentielle. Et déjà, des candidats se font connaître. Outre le parti au pouvoir, UNIR, qui annonce une tournée d’explication pour un quatrième de Faure Gnassingbé, une autre personnalité, cette fois-ci de la diaspora, entre dans l’arène.

Il s’agit de Pierre Ekué Gamessou Kpodar qui, actuellement dans un hôtel à Lomé, fait officiellement l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle de 2020. L’homme nourrissait cette ambition il y a longtemps. Et à environ sept (07) mois de la présidentielle, il se dévoile aux Togolais.

Pierre Ekué Gamessou Kpodar est un Economiste, spécialisé en macroéconomie, finance et économie de développement. Egalement coach en développement personnel, il est enseignant et conférencier indépendant. C’est un ancien employé du Fonds Monétaire International (FMI).

« L’année 2020 marque 60 ans d’indépendance nominale de notre pays le Togo. Et bientôt dans quelques mois, plus précisément au cours du premier trimestre de 2020, il va s’ouvrir devant nous un nouvel épisode de la vie politique nationale. Le Togo va tenir une élection présidentielle. Je voudrais saisir cette occasion pour m’entretenir avec vous sur les voies et moyens d’aborder cette période sous le signe d’ouverture et de rassemblement qui épargne à notre pays des confrontations politiques stériles », a déclaré Pierre Ekué Kpodar.

Pour lui, il faut recréer la concorde et la confiance entre les filles et fils du pays à partir de cette échéance, surtout redonner de l’espoir à la jeunesse togolaise. Cette décision de se porter candidat à la présidentielle de 2020, à l’en croire, lui vient d’un appel à servir sa nation, surtout que beaucoup de ses filles et fils font le sacrifice ultime pour lui donner une bonne image.

« Notre pays va mal, très mal. Ayons le courage de le reconnaître, d’accepter et de susciter le changement de système et de mentalité indispensable pour le renouveau politique, économique et social. Le Togo a été depuis longtemps victime de nombreux fléaux : la violence, la mauvaise gouvernance, les crises politiques récurrentes, la prédation, le vol et détournement, la corruption, l’impiété, l’instrumentalisation de la justice, la gabegie, etc. Le pays souffre d’un déficit démocratique qui est le résultat d’un verrouillage politique », a ajouté le candidat à l’élection présidentielle de 2020 au Togo.

Il se porte donc comme l’homme de la situation, celui qui peut, avec l’aide des Togolais, redorer le blason à ce pays.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here