Père Affognon : « Nous sommes en train de chercher une voie de sortie à cette crise… »

137


Le Révérend Père Pierre Marie-Chanel Affognon est l’un des hommes de Dieu très engagés dans la résolution pacifique et durable de la crise politique togolaise. Dans une interview accordée aux confrères de la radio Kanal Fm, le porte-parole du mouvement « Espérance pour le Togo » avoue que son engagement relève « d’une mission prophétique pour défendre le petit, défendre le faible ».

A en croire l’aumônier des cadres catholiques du Togo, il est l’un des porte-voix de ces populations qui ont plutôt peur de se prononcer sur la gestion de l’Etat. L’homme de Dieu dit n’avoir aucune ambition en politique. Il « fait seulement sa part » comme l’avait recommandé Mgr Nicodème Barrigah pour sortir le Togo de la longue crise qu’il traverse depuis plusieurs décennies.

« Nous sommes en train de chercher une voie de sortie à cette crise qui a tellement plombé notre pays. Et devant la misère de ce peuple, l’homme de Dieu que je suis ne doit pas seulement prier. Prier est déjà grand, il faut un plus: travailler. Comme l’a dit Saint Bénoît, ORA $ LABORA, travail et prie… Et donc, le travail que fait l’Eglise au niveau social est énorme. Mais si nous pouvons aussi apporter notre part, pour que le changement qui va advenir puisse améliorer un tant soit peu le quotidien des Togolais. Je pense que c’est un devoir pour nous », a déclaré le Révérend Père Pierre Marie-Chanel Affognon.

Et d’ajouter : « Dieu même dit dans Exode 3, j’ai vu la souffrance de mon peuple et je suis descendu pour le sauver. Si Dieu qui est Tout-Puissant peut descendre pour sauver son peuple de la misère, un pauvre serviteur de Dieu comme moi ne peut fermer les yeux ».

La stratégie de ce serviteur de Dieu c’est « de fédérer les énergies en tant qu’une société civile réelle qui n’a pas l’intention d’utiliser ce canal pour accéder au pouvoir, ou de s’enrichir, afin de mettre en confiance les acteurs en présence ». C’est-à-dire les protagonistes de la crise politique togolaise, notamment la C14, UNIR et le gouvernement.

Selon le porte-parole du mouvement « Espérance pour le Togo », la feuille de route de la CEDEAO regorge des points positifs qu’il faut capitaliser et sur lesquels il faut veiller de sorte à les mettre en œuvre pour une résolution de la crise togolaise.

Le Révérend Père Marie-Chanel Affognon indique que son mouvement est prêt à rencontrer le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre ou toute autre personne prête à les écouter.

« Ce que nous attendons des politiciens, c’est qu’ils pensent au peuple. Qu’ils cessent de s’enfermer dans des jeux politiques qui appauvrissent la population », a-t-il indiqué.

Notons que « Espérance pour le Togo » est un regroupement de plusieurs cadres et personnalités de la société civile togolaise, d’organisations diverses de la société civile dont le Front Citoyen Togo Debout.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here