Pasteur Edoh Komi : « L’OTR va trop vite en besogne »

15

La décision de l’Office togolaise des recettes (OTR) relative au paiement de la taxe d’habitation au Togo fait grincer des dents. Après la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT), c’est au tour du Mouvement Martin Luther King (MMLK-la voix des sans voix) de protester contre cette nouvelle mesure de l’OTR.

« C’est des taxes de trop. Je peux même me prononcer déjà en tant qu’un élu local, un conseiller municipal. Je suis complètement d’accord qu’on paie des taxes, mais il faut quand même que certaines conditions soient réunies. Ils disent qu’ils commencent avec les agents de l’OTR. Mais les agents de l’OTR sont mieux payés. Ils ne sont pas comme les Togolais lambda. Ils ont les moyens. Mais s’il faut ramener cette mesure à notre niveau, je crois qu’il faut attendre un peu », a pesté Pasteur Edoh Komi ce mardi matin sur les ondes de la radio Victoire FM.

Pour le président du MMLK, élu conseiller municipal dans le Golfe 2 lors des dernières élections locales, l’OTR va trop vite en besogne. Il compte mener des actions pour rappeler aux autorités togolaises ce qu’elles doivent faire au préalable avant d’imposer cette taxe aux citoyens togolais.

« Nous venons de sortir des élections locales, il faut donner du temps à chaque commune de s’organiser et savoir collecter les taxes. Je crois qu’on va trop vite en besogne. Le moment n’est pas encore opportun pour imposer cette taxe aux Togolais. La situation est difficile, les gens n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Il va falloir qu’on aille graduellement pour faire comprendre aux Togolais que les taxes servent au développement du pays. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Puisque jusque-là, les taxes ne servent qu’alimenter la minorité. Donc il va falloir qu’on rassure les citoyens de ce à quoi les taxes vont servir », a conseillé l’homme de Dieu.

Le leader du MMLK dénonce également au passage, le laxisme des autorités togolaises face aux nombreux braquages qui ont cours ces derniers jours dans le pays. Il appelle même à une manifestation, le 25 juillet prochain, devant le ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Suivez plutôt !

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here