Pas de manifestations pendant le dialogue

189

‘Voilà  pourquoi, nous lançons un appel vibrant et solennel pour l’intensification optimale de la mobilisation générale, notre seule arme de combat contre l’entêtement forcené du RPT/UNIR à s’incruster au pouvoir par la violence et la fraude en dépit du rejet dont il est l’objet’.

Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC (opposition) ne décolère pas contre le pouvoir. Rien de vraiment nouveau.

Il est furieux après l’interdiction des marches de l’opposition prévues les 11, 12 et 14 avril.

‘Nos adversaires du RPT/UNIR s’attèlent à perpétrer un nouveau coup de force’, a-t-il affirmé.

L’accord conclu par l’ensemble des parties lors du second round du dialogue politique est passé au broyeur par M. Fabre.

Le texte prévoit de suspendre les marches et autres rassemblements pendant les pourparlers. Mesure de bon sens.

Mais les opposants se sont finalement aperçus qu’elle n’était pas de leur intérêt. Ils tentent de faire monter la pression avec des déclarations incendiaires.

Pas très malin.

En tout en état de cause, le ministère de l’Administration territoriale a confirmé mardi à la coalition de l’opposition l’interdiction des marches.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here