PARTI DES TOGOLAIS : Communiqué relatif à l’arrestation de Mr Gnimdewa Atakpama

851


PARTI DES TOGOLAIS
Cabinet du Président
BP 665 Lomé – TOGO +228 97 74 81 14

Le Président

COMMUNIQUE
Depuis quelques temps, sous prétexte de contrôle d’identité, les paisibles citoyens sont brutalisés et roués de coups par des gendarmes affectés à cette tâche, avant d’être jetés manu militari dans des camions puis conduits au poste de gendarmerie.

C’est ce qui s’est encore produit dans la soirée du 21 Avril 2018. Comme beaucoup d’autres Togolais, Monsieur Gnimdewa Atakpama, Délégué National aux Affaires Intérieures au sein de Parti des Togolais, a été victime de cette brutalité et de cette violence des forces de sécurité, alors qu’il a présenté sa carte d’identité.

En effet, lorsque les citoyens détenteurs de leur carte d’identité sont maltraités de la même manière que ceux qui n’en ont pas, on comprend aisément que d’autres motifs inavoués sous- tendent ces rafles. Une opération régulière de contrôle d’identité qui se transforme en traitements inhumains et dégradants pour les citoyens, cela confirme la nature violente du régime et le peu de considération qu’il accorde à la dignité humaine.

Parti des Togolais s’indigne profondément et condamne avec vigueur :
 le traitement affligeant que le régime continue de faire subir aux Togolais en vue de les humilier ;
 la violence gratuite exercée volontairement sur les populations dans le but de les terroriser ;
 le manque de respect de la dignité humaine qui fait du Togolais une cible de violence injustifiée.
Sachant qu’environ 75% de la population togolaise est volontairement privée de pièce d’état civil, dans le but de mieux manipuler le fichier électoral, on peut raisonnablement s’interroger sur l’objectif réel de ces contrôles nocturnes exercées avec violence suivis de dépôt au poste de gendarmerie.

Cette pratique ne s’apparente-t-elle pas à une manière déguisée d’interdire les sorties nocturnes au Togolais privés ou non de pièce d’identité ?

Parti des Togolais appelle le peuple togolais à la vigilance et à la mobilisation pour l’alternance et pour la démocratie qui seule peut conduire à bannir les pratiques inhumaines et dégradantes inhérentes aux dictatures.

Fait à Lomé le 22 Avril 2018
Le Président par Intérim Nathaniel OLYMPIO

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here