Ouverture de l’espace aérien: la quarantaine désormais payante

Le rapatriement des Togolais bloqués hors du Togo (résidents ou en séjour), pour raison de fermeture des frontières dans le cadre de la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), s’est poursuivi.


Après l’arrivée de la première vague de 150 compatriotes, le 23 mai dernier, le ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur a procédé, ce 10 juin 2020, au rapatriement de soixante-quatre (64) compatriotes et ressortissants d’autres pays résidant au Togo, par un vol spécial en provenance d’Europe.

«D’autres efforts sont en cours en vue d’apporter, dans les prochains jours, assistance aux compatriotes bloqués hors des frontières dans cette situation de crise sanitaire», annonce le ministère.

A LIRE AUSSI: Retour des expatriés togolais : pas de quatorzaine pour les proches du régime de Faure

Et d’ajouter : «dans le souci de se conformer aux dispositions prescrites pour lutter contre la pandémie du coronavirus, les compatriotes et ressortissants d’autres pays résidant au Togo rapatriés seront traités suivant les mesures de riposte prises au niveau du Togo afin de contenir la propagation de cette pandémie».

Jusqu’ici, ce traitement (hébergement, restauration et administration des soins) est gratuitement offert aux personnes concernées c’est-à-dire qu’il est pris en charge par l’Etat togolais.

Mais ça va changer dans les prochains jours pour l’hébergement et la restauration, surtout à partir de la réouverture très imminente des frontières.

Même s’il est muet sur cette dernière précision utile, confirmée par une source du ministère de la santé, c’est un communiqué de l’ambassade du Togo en France, publié le 9 juin 2020, qui donne l’information, mieux qui avertit : «Vols spéciaux de rapatriement et conditions de mise en quarantaine au Togo.

A LIRE AUSSI: Coronavirus au Togo : Une dame en quarantaine a voulu se donner la mort

L’ambassade de la République togolaise en France rappelle à l’attention des candidats au rapatriement sur les vols spéciaux à destination de Lomé, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, qu’en raison de l’état d’urgence sanitaire en vigueur au Togo depuis le 1er avril 2020, les voyageurs seront soumis à la procédure de mise en quarantaine dès leur entrée sur le territoire togolais.

Par ailleurs, suivant les nouvelles directives reçues ce jour, les frais d’hébergement et de restauration durant la période de mise en quarantaine seront à la charge des voyageurs. Chaque voyageur est tenu de signer une fiche d’engagement relative aux dispositions susmentionnées avant son embarquement à l’aéroport de départ».

De plus en plus, les autorités sanitaires parlent d’une stabilisation de la contamination au Togo. Pendant que le pays est à 522 cas confirmés (244 cas actifs, 265 cas guéris, 13 décès) à la date du 10 juin.

A LIRE AUSSI: Coronavirus au Togo:la mésenvature des personnes mises en quatorzaine à l’hôtel Eda Oba

Sur cette base, la coordination nationale de la gestion de la riposte contre le Covid-19 annonce la prochaine réouverture des frontières avec la reprise des vols au niveau de l’aéroport de Lomé.

Et dans cette optique, la plateforme aéroportuaire se dote d’un laboratoire mobile pour tester tous les voyageurs qui arrivent dans le pays, et ceux qui en partent.

Jusqu’ici, de façon générale, le Togo répartit ses différents cas Covid19 en quatre catégories. Primo, les personnes suspectes parce qu’ayant été en contact avec une personne testée positive ou parce que revenant d’une zone à risque sont considérées comme pouvant être suivies à domicile.

A LIRE AUSSI: Coronavirus au Togo: voici le processus d’enterrement des décédés

Secundo, les personnes suspectes pour les mêmes raisons, mais considérées comme devant être suivies dans une structure fermée et surveillée, sont regroupées et confinées à l’hôtel Lébéné (ex-Ibis) pendant une durée de 14 jours et en ressortent à l’expiration de ce délai si elles sont testées négatives.

Tertio, les personnes testées positivement mais asymptomatiques, dont des personnes en convalescence, sont confinées à l’hôtel Eda Oba jusqu’à ce que deux tests consécutifs espacés de deux jours soient négatifs.

Quarto, les personnes testées positives et symptomatiques du Covid-19 sont accueillies au Centre hospitalier régional de Lomé-commune.

L’union

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.