‘Oui à un dialogue sincère’

Paul Dodji Apévon, le président des Forces démocratiques pour la république (FDR, opposition) s’est déclaré favorable à l’ouverture d’un dialogue avec le pouvoir.

‘Le dialogue est une nécessité pour décrisper la situation, mais c’est le non-respect des décisions issues des précédents dialogues qui ont fini par rendre les Togolais prudents’, a-t-il déclaré.

M. Apévon demande au gouvernement d’’être cette fois sincère’.

Autrement dit que les mesures prises lors des pourparlers soient appliquées.

Des négociations pourraient s’ouvrir très prochainement entre la coalition des 14 partis d’opposition et les autorités.

Republic Of Togo