Office Togolais des Recettes : Le contrat de plus d’un milliard FCFA passé gré à gré par le Rwandais Henry Gaperi, la vraie raison de son limogeage ? N’empêche, il s’en va avec près de 150 millions FCFA en poche !

Sur initiative du gouvernement togolais, un audit serait en cours à l’Office Togolais des Recettes (OTR). Il s’agit précisément d’une enquête qui porterait sur un contrat de plus d’un milliard de F CFA que le Rwandais Henry Gaperi aurait passé de gré à gré quand il était encore aux affaires. Le gouvernement a voilé la face de ce que certains pourraient appeler une prophétie au Togo qui s’est accomplie car confier les rênes d’un secteur aussi crucial n’a jamais fait l’unanimité auprès des Togolais.

Office Togolais des Recettes : Le contrat de plus d’un milliard FCFA passé gré à gré par le Rwandais Henry Gaperi, la vraie raison de son limogeage ? N’empêche, il s’en va avec près de 150 millions FCFA en poche !

Bien que l’ancien Commissaire Général de l’OTR ait été convié à la cérémonie de passation de service, tenue en début du mois de mars pour préserver les apparences, l’affaire n’a pas manqué de faire tâche d’huile. Contrairement aux faux arguments avancés par le gouvernement, Henry Gaperi a été bien limogé de l’OTR puisque le contrat qui liait ce dernier au Togo courait jusqu’en janvier 2018. Il n’atteindra pas l’année prochaine car il quitte Lomé avec des indemnités de près de 150 millions de F CFA.

Le Ministre en charge de la Fonction Publique Gilbert Bawara parlait de « non-renouvellement de contrat » pourtant, Henry Gaperi a bel et bien été limogé. Visiblement le Conseil des Ministres du samedi 25 février n’a pas fait de cadeau à Gaperi. La décision a paru brusque puisque le Chef de l’Etat n’apprécie plus les méthodes du rwandais à la tête de l’OTR. En tout cas, cela constitue presque une tradition au pays, le tout puissant Ministre de l’économie Ayassor a lui-même été remercié de la sorte quand il a été sorti du gouvernement actuel.

Rappelons que c’est Kodjo Adedze qui détient actuellement et de façon provisoire les commandes de l’Office togolais des recettes (OTR) depuis que le limogeage est survenu trois ans après la gestion confiée à Gaperi.

Source : Helmut Pinto, Corps Diplomatic Togo

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.