Nombre sans cesse croissant des enfants de rue : de la responsabilité des parents

Ils sont 6000 enfants à vivre dans la rue au Togo contre 300 dans les années 80. Et à Lomé, la plupart de ces enfants viennent de Vogan, Kouvé, Tabligbo etc. L’ONG Ange, les Amis pour une Nouvelle génération d’Enfants est en croisade contre le phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur malgré la lutte engagée par cette structure depuis 16 ans.

Après des sensibilisations destinées aux enfants, l’ONG veut maintenant prendre le mal à la racine. Il est temps de sensibiliser ces parents qui voient leurs enfants partir et ne plus revenir sans qu’ils ne bougent le petit doigt.

Pour ce faire, vendredi dernier, les responsables de l’ONG Ange étaient à Kouvé dans le Yoto. Phénomène des enfants de rue au Togo : la responsabilité des parents, c’est le thème qui a retenu les attentions.

Selon Gabriel Amouzou, Directeur de l’ONG Ange, malgré les efforts de réinsertion, depuis 16 d’existence, «le phénomène prend de l’ampleur.
Nous avons remarqué que ces enfants viennent des milieux, de Kouvé, Ahépé, Tabligbo, de Tchékpo et autres pour se réfugier dans les rues de Lomé. C’est pourquoi, nous avons choisi rencontrer les parents pour leur parler du phénomène des enfants de rue. Ce sont les parents qui doivent leur (ndlr, les enfants) parler du danger de la rue ».

Une fois sensibilisés, ces parents pourront devenir de meilleurs conseillers pour leurs enfants Il a été également question de trouver des solutions durables avec les parents.

M E

Source : www.lomechrono.com