Nigéria : enquête parlementaire sur l’hôpital présidentiel

Les députés nigérians ont décidé d’ouvrir une enquête sur les fonds destinés à l’hôpital « présidentiel » dans la capitale Abuja.

Le principal parti d’opposition, le People’s Democratic Party (PDP), a estimé qu’il fallait enquêter au vu de « l’état déplorable de la clinique ».
Le PDP soupçonne des détournement de fonds sur les salaires du personnel.
L’annonce des parlementaires fait suite à des critiques soulevées par la Première Dame sur le manque d’équipements dans les services hospitaliers de la Villa présidentielle.

Il n’y a « pas de seringue » et « pas d’équipement » à la clinique, a-t-elle dénoncé Aisha Buhari en début de semaine.
En début de semaine, Mme Buhari a indiqué que les médecins de l’établissement lui ont récemment conseillé de se faire soigner à l’étranger ce qu’elle a refusé.

La semaine dernière, Zahra Buhari, une des filles du président a également appelé sur son compte Instagram à enquêter sur ce centre hospitalier, après avoir constaté une pénurie de médicaments les plus basiques comme le paracétamol.

La clinique de la villa présidentielle a reçu un peu plus de 11 milliards de nairas (26 million d’euros) de financements publics ces trois dernières années.

CamerounWeb.com